Privatiser un lieu pour une journée d’étude

lieu pour une journée d’étude

Si vous organisez une journée d’étude pour votre entreprise, sachez qu’il vous faut un lieu exceptionnel pour recevoir les participants. Pour ce type d’événement professionnel, il est essentiel de privatiser un endroit proposant des services dans les meilleures conditions. Afin que les collaborateurs se sentent vraiment à l’aise en dehors de leur environnement familier. Mais comment faire avant de privatiser un lieu à la journée ?

Les critères pour choisir un lieu pour une journée d’étude

Pour avoir une journée d’étude réussie, il est fondamental de choisir un endroit fonctionnel capable d’accueillir les collaborateurs confortablement. Tant au nombre de places pouvant accueillir le nombre des participants, que sur les différentes fonctionnalités de la logistique présente sur place (les équipements électriques, le wifi, l’écran, le projecteur, la sonorisation, etc.)

Le lieu doit inspirer une certaine calme et réflexion, afin que les intervenants puissent travailler dans un environnement convivial pour booster la créativité. Choisissez un endroit original avec une vue imprenable offrant une belle luminosité naturelle, avec une touche de décoration bien soignée alliant des mobiliers confortables et des couleurs chaleureuses. Evitez les endroits trop bruyants, les salles trop fermés et froide en absence d’architecture d’intérieur.

Une journée d’étude doit se dérouler dans un lieu accessible à tous, c’est-à-dire dans un endroit urbain pas très loin du bureau habituel. Où chaque participant ne sera pas obligé de changer la routine en matière de transport et d’horaires. Et dans lequel toute l’équipe aura droit à tous les services proposés par le lieu de rassemblement.

Un lieu aux services impeccables

Pour répondre aux attentes du client, l’espace doit fournir une prestation impeccable, que ce soit au niveau des matériels techniques inclus ou au service de nourritures et de boissons. Généralement, toute l’équipe est accueillie par des boissons chaudes et une pause gourmande dès son arrivée, afin que chacun puisse commencer la journée de bon pied.

Pendant la journée, des collations peuvent être proposées le matin et l’après-midi, histoire de prendre une pause de quelques minutes. Ainsi, le repas du midi peut être offert sous différentes options, mais optez pour le service qui propose un déjeuner qui rassemble tous les participants. Le fait de privatiser un lieu à la journée est également l’occasion de collaborer avec d’autres prestataires de votre choix, si vous le souhaitez.

Si la journée d’étude se passe en présentiel, l’espace doit être équipée de toutes les matériels techniques nécessaires à la réalisation de la journée d’étude. Notamment d’une connexion wifi à haut débit si la journée d’étude se réalise à distance ou en hybride. Ainsi, il est possible de faire appel à des prestataires de qualité en collaboration avec le lieu pour vous servir dans l’organisation de la journée d’étude.

Des endroits atypiques pour travailler

Organiser une journée d’étude dans un endroit atypique qui sort de l’ordinaire permet à chacun de se décontracter dans une ambiance conviviale. Ce cadre apportera un moment marquant pour chaque participant, et va créer encore plus de motivation et d’engagement pour la suite.

Le but est de renforcer le lien entre l’équipe et d’apprendre à mieux se connaitre pour travailler autrement dans un endroit qu’elle ne connait pas. Par exemple, privatiser un lieu à la journée dans un cadre verdoyant et naturel permet de diminuer le stress quotidien et favorise le dynamisme et la concentration. Car le simple fait de quitter en une journée l’environnement habituel pourrait certainement avoir de l’impact positif dans la marche de l’entreprise.

Lorsqu’il s’agit de lieu atypique, il est certainement possible de se réunir pour une journée d’étude dans des endroits spéciaux comme les bars, les cafés, les ateliers d’artisans ou d’artistes, les musées ou les monuments, les bateaux ou les péniches, les résidences ou les villas, etc.

Convention de compte courant d’associé : guide pratique