Comment réduire la fiscalité de l’entreprise et de son dirigeant ?

L’optimisation de la fiscalité est une activité importante pour la vie d’une entreprise. Cette optimisation nécessite de connaître au préalable certaines lois financières. Dans une entreprise, les dirigeants doivent travailler de façon étroite avec les experts-comptables pour arriver à optimiser la fiscalité.  

Fiscalité d’une entreprise

Afin de subvenir au besoin financier d’un pays, l’Etat a mis en place la fiscalité. La fiscalité est donc une sorte de réglementation qui vise à collecter des impôts. En général, il existe 4 types de fiscalité. Le type composé par les impôts sur le revenu, les impôts sur la société et les taxes sur la valeur ajoutée est appelé fiscalité de l’Etat. Toute personne physique ou morale résidant sur le territoire national est soumise à la fiscalité de l’Etat. Autrement dit, une personne ou une société a le devoir de payer des impôts. Grâce à l’argent récolté par le biais de la fiscalité, l’Etat peut réaliser les travaux publics. 

Impôt sur le revenu et impôt sur la société

Chaque entreprise est soumise à des impôts. Quand est-ce qu’une entreprise est soumise à un impôt sur le revenu et quand est-ce qu’elle est soumise à un impôt sur la société ? La réponse est facile. Cela dépend tout simplement de la forme juridique de l’entreprise. 

L’impôt sur le revenu est fait pour :

  • Les BNC (Bénéfices non commerciaux)
  • Les EI (Entreprise Individuelle)
  • Les freelances
  • Les autoentrepreneurs

L’impôt sur la société s’applique aux :

  • SARL ou Société Anonyme à Responsabilité Limité
  • SAS ou Société par Actions Simplifiées
  • SASU ou Société par Actions Simplifiées Unipersonnelle

Les SARL Familiale, les EIRL et les EURL, quant à elles, peuvent faire le choix entre l’impôt sur le revenu et l’impôt sur la société.

Techniques de réduction des impôts

Tout dirigeant se doit d’optimiser la fiscalité de son entreprise. Effectivement, la fiscalité est perçue comme une charge lourde pour les sociétés. Il convient donc de la réduire dans le domaine du possible. Mais comment faire ? Pour mieux comprendre ces techniques, il convient d’expliquer comment calculer l’IR ou l’IS d’une entreprise. Les impôts sont calculés en fonction du bénéfice annuelle et du montant du chiffre d’affaires. Un bénéfice élevé veut dire une fiscalité élevée ! Donc, afin de réduire la fiscalité d’entreprise, il faut jouer sur ces deux paramètres. Pour pouvoir réduire ces derniers, il faut jouer sur les charges. Néanmoins, en procédant ainsi, il faut que ces charges soient dans la faveur de l’entreprise. Déduire les charges du bénéfice peut considérablement faire baisser la fiscalité. Un autre moyen est d’augmenter la rémunération des employés par exemple. Il existe encore plusieurs autres techniques pour réduire la fiscalité d’une entreprise, mais l’essentiel est de faire en sorte que les charges soient déduites des marges bénéficiaires dans la limite autorisée par la loi. 

Création d’entreprise : comment faire un prévisionnel financier ?
Créer son entreprise en ligne : mode d’emploi